Mythic s'en prend violement à SOE au sujet des ventes d'objets et de personnages


Sony Online Entertainment (Everquest I & II, Star Wars Galaxy) a récemment pris une décision très controversée par les joueurs de jeux en ligne : la légalisation de la vente de personnages, d'objets et d'argent virtuel contre de l'argent réel, dérive frappant de nombreux jeux et suscitant de nombreuses prises de positions marquées. Un débat avait d'ailleurs été ouvert suite à cette décision sur notre forum La Croisée des Mondes. Allant plus loin, SOE prévoyait même d'ouvrir son propre site d'enchères officiel, coupant l'herbe sous le pied des intermédiaires habituels, tels eBay ou IGE, qui prenaient une commission sur ces transactions controversées.

Hier, les critiques les plus virulentes ne sont pas venues des joueurs, mais de Mark Jacobs, le président de Mythic Entertainment, développeur de Dark Age of Camelot et Imperator, chose d'autant plus marquante dans un milieu où les déclarations entre sociétés concurrentes sont habituellement consensuelles, aux pires moqueuses. Le site Game Daily Biz, spécialisé dans l'industrie du jeu vidéo, a servi de terrain d'affrontement, proposant à SOE un droit de réponse.

Mythic : nos jeux resteront des jeux

Je suis très déçu de la décision d'un des chefs de file de l'industrie du jeu massivement multijoueurs de s'abaisser à suivre une voie qui a été par le passé leur anathème, et qui le reste pour toutes les autres sociétés de jeux massivement multijoueurs. Je pense que cette décision de non seulement encourager la vendre de personnages ludiques, d'objets et d'argent, mais aussi de prendre une commission sur ces ventes, est non seulement une erreur mais aussi une des pires décisions de l'histoire de l'industrie du JDRMM.

En créant ce service, SOE risquent de se placer eux-mêmes dans une situation délicate. Qu'arrivera t'il lorsque SOE devra modifier ou effacer des objets, des serveurs, etc. ? Est-ce que les joueurs qui ont acheté via SOE leurs épées à 800$ vont prendre à la plaisanterie la destruction de celles-ci ? Est-ce que SOE aura à prendre en considération à chaque modification majeure du jeu les conséquences non seulement sur l'amusement des joueurs, mais aussi sur leur possible fureur au niveau financer ?

Au lieu de décourager des sociétés comme IGE [NdT : société de vente en ligne consacrée aux JDRMM auto-proclamée chef de file du secteur], je pense qu'avec cette décision, SOE va probablement entraîner la création de douzaines de petites compagnies similaires qui vont voir les serveurs de SOE comme le lieu de la "Ruée vers l'or virtuelle de l'année 2005". Et en outre, cette décision va diminuer les coûts d'IGE, qui va désormais pouvoir utiliser les propres service client, facturations et bandes passantes de SOE pour organiser son commerce plus rapidement et facilement qu'avec leur système actuel.

En encourageant les joueurs à considérer leur jeu comme un moyen de gagner de l'argent plutôt que comme un jeu, SOE peut augmenter ses profits sur le court terme mais risque surtout sur le long terme d'augmenter les risques de procès de la part de collectifs ou d'individus, les risques de fraudes et les risques de mécontentement. L'IRS [NdT : [url= Internal]http://www.irs.gov/]Internal Revenue Service, agence gouvernementale américaine correspondant à notre "fisc".] risque de s'intéresser aux revenus des vendeurs utilisant ce service, et qui peut alors savoir où cela va nous mener ?

Une des raisons justifiant cette décision avait été le temps passé par le service client de SOE passé à s'occuper des plaintes pour fraudes [NdT : lors de ventes directes ou via des sites tiers]. Bien que le nombre de ces plaintes (ou simplement le temps qui leur sera accordé) puisse descendre, est-ce que le service client de SOE ne va pas passer plus de temps à s'occuper des joueurs qui vont tenter de monopoliser les coins générant les meilleurs revenus ? Ce type de comportements est déjà un problème dans de nombreux jeux en ligne [NdT : le phénomène de "chinese farmer" ou de "mexican farmer"(des habitants de pays en voie de développement "jouent" à la chaîne et en utilisant de méthodes très agressives afin de générer des revenus via les sites d'enchères et ainsi rembourser leurs dettes aux détenteurs des machines, connexions et abonnements et espérer engranger de l'argent ) est un véritable fléau sur certains jeux, certains lieux ou monstres étant monopolisés exclusivement par ces "joueurs"], et en liant directement leurs systèmes de jeu à un site de vente aux enchères en argent réel, il va sans aucun doute augmenter et obliger le support client de SOE à y consacrer du temps.

Mythic Entertainment a décliné de nombreuses opportunités de participer à de telles entreprises, aussi bien en s'associant avec les compagnies proposant des ventes qu'en les organisant de notre coté. Nous sommes déterminés à ce que nos jeux restent des jeux et non des opportunités d'encourager des comportements contraires à l'esprit de créativité et ludique. Nous n'avons aucun projet de participation à ce type de service. Nous allons fièrement délaisser cette source de revenus afin de nous assurer que nos jeux, que vous les aimiez ou nous, restent ce qu'ils sont, des jeux et non une version ludique de la bourse.


Droit de réponse de John Smedley, président de SOE :

En donnant satisfaction aux nombreux joueurs qui demandaient un service tel que Station Exchange [NdT : le nom du service d'enchères de Sony] , SOE a une nouvelle fois innové, et comme toujours les innovations sont critiquées.

Les enchères de biens virtuels sont maintenant effrénées, et vont continuer à se multiplier que les développeurs créent ou non leurs propres sites d'enchères. Toute société de jeux massivement multijoueurs doit répondre aux besoins de sa propre communauté de joueurs. Il est clair pour nous que nous avons de nombreux joueurs loyaux et honnêtes qui n'ont tout simplement pas le temps d'amener plusieurs personnages à haut niveau et qui veulent un moyen sûr et réglementé d'élargir leurs possibilités. Notre service client a du faire face à une demande croissante d'aide de la part de ces joueurs, grugés lors de transactions non-sécurisées. Station Exchange permettra aux joueurs honnêtes d'utiliser un service d'enchères sans risque d'être arnaqués.

Nous voulons que tous nos joueurs s'amusent et bien que notre communauté ait été divisée au sujet de ce problème, le développement des systèmes de transactions financières "réels" nous le permettant, nous avons décidé que proposer de nouveaux serveurs sur lesquels serait une bonne méthode pour atteindre ce but. Cependant, nous allons maintenir notre stricte politique contre les abus, les macros, les bots, la duplication d'objets et les transactions via des sites tiers.

Lorsque SOE a lancé des serveurs de type "Personnage contre Personnage" et "Jeu de rôle", nous savions que des communautés s'y développeraient dans des directions différentes. De la même manière, nous espérons que les communautés des serveurs liés à Station Exchange s'y développeront dans leur propre direction. Lorsqu'un joueur choisira de jouer sur un serveur Station Exchange, il le fera en sachant qu'il jouera avec d'autres personnes ayant le même état d'esprit et qu'il aura la possibilité de faire évoluer son personnage via Station Exchange. Ce sera un moyen supplémentaire de jouer à notre jeu.

Quoi qu'il en soit, nous allons continuer à user de notre droit de bannir les comptes des joueurs non seulement pour de la triche explicite, mais aussi pour des abus des mécanismes du jeu. Les ajouts à EverQuest II resteront toujours fidèle au but premier du jeu, et nous ne laisserons pas l'amusement être gêné par des méthodes déloyales, quelle que soit la forme qu'elles prennent.

Nous sommes fiers de Station Exchange et pensons prendre en compte les besoins de tous nos sympathisants en compte. Station Exchange apportera simplement un choix au joueur, et la sécurité pour ceux dont le choix est d'utiliser un service d'enchères pour améliorer leur amusement.


Remerciement à Nof qui nous a communiqué cette information. :-)
Source : http://biz.gamedaily.com/features.asp?article_id=9464&section=feature&email=

Réactions (21)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Imperator ?

21 aiment, 8 pas.
Note moyenne : (29 évaluations | 1 critique)
5,0 / 10 - Moyen