Le Thème de la Rome Eternelle

.

Il est intéressant de noter que Mythic n'a en rien inventé le thème de la Rome éternelle (uchronie) avec Imperator. Je vais analyser ce thème à travers plusieurs oeuvres, de la bande dessinée jusqu'au roman de science-fiction.

I - Le domaine de la bande dessinée

- Le Fléau des Dieux.

 

 

J'ai en ma possession trois tomes d'une bande dessinée nommée Le Fléau des Dieux dont le fil directeur est l'affrontement dans le futur entre deux Empires n'ayant jamais décliné, Rome et les Huns.

Dans un futur très lointain, l’Empire romain, l’Orbis, domine l’univers depuis 1000 ans. Mais la flotte spatiale d’Attila va de victoire en victoire, pillant les planètes impériales. Le Barbare n’a-t-il pas la déesse du Chaos, qui vient de se réincarner dans le corps d'une jeune Romaine, à ses côtés ?

Le combat de la Loi et du Chaos prend pied dans le space-opéra. Les romains, l’Ordre, représentent une civilisation figée, englué dans ses jeux de pouvoirs. Les barbares Huns, le Chaos, balayent tout sur leur passage laissant des monceaux de cadavres et destructions derrière eux. L’histoire est très prenante (surtout à partir du tome 2), aucun des « camps » ne représentant le Bien ou le Mal. Trahisons, manipulations succèdent aux batailles épiques. Epopée, tragédie, politique, guerre et amour s’entremêlent autour des destin d’Attila, Kerka, Flavia, etc … Le dessin allie science-fiction et historique donnant un hybride fascinant. Architecture, uniforme, vaisseaux sont très reconnaissable qu’ils soient Romains ou Huns mais aussi très futuriste. De très beaux tableaux avec un gros travail sur les couleurs.
source.

Comme vous l'avez lu l'histoire ne ressemble pas du tout à celle d'Imperator, la comparaison entre la bande dessinée et le jeu ne se fera que sur l'aspect graphique.

Comparons les images d'Imperator (Concept Art) et cette bande dessinée, dont je vous affiche quelques images :

 

 

Finalement, voici un lien vers une planche extraite du dernier album où l'on voit bien les Prétoriens et leur armure. Notez que les armures ressemblent quand même beaucoup à Imperator, surtout sur les premières captures d'écran du jeu.

Je n'ai pas de lien pour le moment vers des dessins de l'architecture romaine dans la bande dessinée, mais elle ressemble beaucoup à celle d'Imperator.

I - Le domaine des romans de science-fiction

- Roma Aeterna

Auteur(s) : Silverberg Robert, Chambon Jean-Marc
Editeur : LAFFONT (ROBERT)
Paru le : 23/09/2004
406 pages / 0.405 kg
Thème : science-fiction

Résumé:
Et si l'Empire romain n'avait jamais disparu ? Sur près de deux mille ans, Robert Silverberg illustre par tableaux successifs l'histoire parallèle d'un Empire romain qui a connu bien des vicissitudes, des guerres et des crises politiques mais qui n'a jamais cessé d'exister et de faire régner, avec quelques interludes sanglants, la PAX Romana. Le christianisme y est inconnu, ne serait-ce que parce que les juifs n'ont jamais réussi à quitter l'Égypte des Pharaons. Quelques siècles plus tard, un envoyé spécial de l'Empereur élimine un prophète d'Arabie avant qu'il ait eu le temps de fonder l'islam. Ainsi, l'Empire a survécu, avec ses dieux auxquels personne ne croit. Trop vaste pour être gouverné par un seul homme, il est divisé en deux zones d'influence, l'Empire d'Orient et l'Empire d'Occident qui parfois se chamaillent, se font même la guerre mais finissent toujours par se réunifier. La technologie évolue plus lentement que dans notre continuum. Vers l'an 2650 AUC (Ab Urbe Condita : depuis la fondation de la ville), qui correspond à la fin de notre XIXe siècle, le téléphone existe et l'automobile fait son apparition... L'Amérique a été révélée à peu près à l'époque de nos Grandes Découvertes, mais après deux tentatives d'invasion, l'Empire renonce et les étranges sociétés de l'Outre-Atlantique poursuivent leur développement. De même, Rome ne s'attaque jamais sérieusement à l'Inde et à la Chine : l'Empire est déjà trop grand, trop difficile à gérer et à maintenir uni. Pourtant, un empereur entreprend de faire le tour de la Terre et y parvient. Quant au peuple juif, c'est dans l'espace qu'il tente son Exode.

L'histoire n'a pas non plus de rapport avec Imperator mais il est intéressant de noter la date de parution, très récente, qui viens corroborer avec l'avis d'azed où il avance le fait que le thème d'une Rome éternelle dans la bande dessinée et la littérature de science-fiction viendrai d'une source commune.

Si vous désirez discuter de cet article, veuillez rejoindre ce Topic.

Remerciement spécial à Cetrix qui m'a permis de poser cet article qu'il a rédigé sur le site.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Imperator ?

21 aiment, 8 pas.
Note moyenne : (29 évaluations | 1 critique)
5,0 / 10 - Moyen